validation des acquis de l’expérience

Reconnue par le code du travail, la validation des acquis de l’expérience (VAE) permet de faire reconnaître son expérience (professionnelle ou non) afin d’obtenir l’un des 4 Titres Certifiés (Infographiste, Concepteur Webdesigner, Réalisateur 3D et Designer Graphique) qui sont ainsi accessibles grâce à l’expérience, selon d’autres modalités que l’examen.

public bénéficiaire Toute personne ayant exercé une activité professionnelle ou bénévole en rapport direct avec la certification visée pendant au moins 3 ans.
l’expérience prise en compte Il s’agit de l’expérience acquise dans une activité salariée, dans une activité non salariée ou dans une activité bénévole justifiée ; en continu ou non pendant une durée cumulée d’au moins trois ans et en rapport avec la certification visée. Cette expérience doit être jugée recevable par l’autorité qui délivre le diplôme par la voie classique. Attention, ne sont pas pris en compte dans la durée d’expérience :

• les périodes de formation initiale/continue,

• les stages ou périodes de formation en milieu professionnel effectués pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre.

la VAE dans l’entreprise Le salarié peut faire valider ses acquis dans le cadre du plan de formation de l’entreprise ou dans le cadre du congé pour validation des acquis de l’expérience, pris à son initiative.

Démarche VAE. Elle se divise en 3 grandes étapes :
- 1. information du candidat : accueil, remise du “Livret de recevabilité de la demande” (Livret 1)
- 2. analyse de recevabilité du dossier à réception du Livret 1 : l’école examine le dossier et si la demande est recevable, elle remet au candidat le “Livret de présentation des acquis de l’expérience” (Livret 2)
- 3. commission VAE (juin ou septembre) : le correspondant VAE constitue la commission de VAE, convoque le jury qui est présidé par la Directrice. Un mois avant la date prévue : transmission aux membres du jury du dossier du candidat, convocation du candidat pour un entretien devant le Jury.

Résultat. La validation totale, partielle ou nulle de la certification, sera notifiée par courrier officiel argumenté. Si la validation est partielle, le candidat dispose de 5 ans à compter de la notification pour obtenir la totalité du diplôme, composé d’unités constitutives. Pour cela, il peut choisir :
• soit, de suivre un parcours de formation et passer la ou les épreuves du diplôme correspondant aux fonctions non validées.
• soit, de prolonger ou diversifier son expérience professionnelle et refaire une demande de VAE sur les fonctions non validées.



inscription et coût
Information du candidat et recevabilité du dossier : gratuit
accompagnement (facultatif) : 850 €
inscription commission VAE : 800 €

financements possibles
employeur : Plan de formation ou Congé pour VAE
Conseil Général
OPCA